Comparer efficacement les banques en ligne

Frais réduits, simplicité, interactivité… les raisons de choisir les banques en ligne ne manquent pas. Pour faire le bon choix, il faut pouvoir les comparer et se poser quelques questions :

1) À qui s’adresser ?

Ils existent différentes banques en ligne: Boursorama Banque, ING Direct, Fortuneo Banque, et Monabanq. Leur modèle virtuel, qui repose sur l’absence de guichets, est leur raison d’être. Il leur permet de tirer leurs tarifs vers le bas.

2) Avez-vous le profil ?

Inutile de penser à la banque directe si vous n’êtes pas familier d’Internet car, par définition, tout est conçu pour être réalisé en ligne  nombreux avantages. Par ailleurs, si vous êtes un commerçant appelé à faire régulièrement des dépôts d’espèces, les banques en ligne ne sont pas adaptées à votre profil. De plus certaines banques proposent différents services adaptés au profil du futur client.

3) L’argument prix est-il fondé ?

Oui. Et l’obligation qu’ont désormais les banques de rendre publique la liste des tarifs standards le prouve. Cartes bancaires gratuites, retraits illimités sans frais dans tous les distributeurs, découverts autorisés à taux préférentiel. Sur la plupart des postes courants, les banques en ligne creusent l’écart.

Attention toutefois, la gratuité de certains services peut être soumise à conditions : montant minimum sur le compte (750 € chez ING Direct), minimum de revenus mensuels ou d’épargne maison (Boursorama, Fortuneo) pour profiter d’une carte bancaire à 0 €, etc. À regarder de près, donc, avant de s’engager.

4) L’offre est-elle complète ?

Les banques en ligne se concentrent sur la base de l’épargnant : livrets bancaires, assurance-vie, PEA. Côté crédits, l’offre en revanche est plus limitée. Actuellement, seules Monabanq et Boursorama proposent des prêts (conso, immo) à taux et frais de dossiers réduits.

5) Ces banques en sont-elle sûres ?

Filiales d’importants groupes financiers (Société générale pour Boursorama, Crédit mutuel pour Fortuneo et Monabanq, groupe néerlandais ING pour ING Direct), les banques en ligne présentent les mêmes garanties que leur maison mère. Malgré toutes les précautions qu’elles peuvent mettre en avant, elles ne sont pas à l’abri d’une panne technique ou d’un piratage informatique.